Info, dépêche ou communiqué de presse


mercredi 13 septembre 2017 à 15h30

Lancement d'une fondation mondiale pour accélérer la fin du tabagisme


< >

La Fondation pour un monde sans fumée obtient un engagement financier majeur de 12 ans ;

Elle partage ses plans initiaux de réduire les préjudices et les décès liés au tabagisme dans le monde entier

< >

Lancement d'une fondation mondiale pour accélérer la fin du tabagisme

< >

pour la Fondation pour un monde sans fumée
Tom Langford, 617-761-6775
tom.langford@fkhealth.com

< >

La Fondation pour un monde sans fumée, qui a pour objectif d'éliminer le tabagisme à l'échelle mondiale, est lancée officiellement aujourd'hui à New York. La Fondation est fondée et dirigée par le Dr Derek Yach, un célèbre acteur de la lutte contre le tabagisme qui, lorsqu'il était à l'Organisation mondiale de la santé (OMS), était le principal architecte de la convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabac. La Fondation profitera des récents changements politiques et scientifiques pour financer la recherche et soutenir des initiatives collaboratives visant à accélérer les progrès en matière de réduction des préjudices et des décès liés au tabagisme au niveau mondial.

« Pendant des décennies, malgré les importantes initiatives de lutte antitabac, le tabagisme est resté la première cause de décès évitable au monde. Avec plus d'un milliard de fumeurs, et un décès toutes les six secondes lié au tabagisme, il y a un besoin urgent d'accélérer les progrès et de mettre fin à cette crise sanitaire publique », a déclaré le Dr Yach, fondateur et président désigné de la Fondation. « La Fondation pour un monde sans fumée apportera des ressources bien nécessaires, une expertise, des idées neuves et un esprit collaboratif pour former des partenariats, engager le dialogue, mener des recherches et prendre des mesures afin de débarrasser au plus vite le monde du tabagisme et de ses impacts négatifs sur la santé. »

La Fondation a obtenu un financement initial d'environ 80 millions USD par an pour les 12 prochaines années, à partir de 2018, de la part de Philip Morris International (PMI). La Fondation recherche et attend des financements d'autres sources également. Il est important de noter que les modalités de subvention, le règlement et le statut non lucratif de la Fondation empêche PMI ou d'autres représentants de l'industrie du tabac d'être impliqués dans la gouvernance de la Fondation, ou d'avoir une quelconque influence sur les décisions de financement, la stratégie ou les activités de la Fondation. La Fondation aura un programme de recherche indépendant, sera propriétaire de ses données, aura la liberté de publication et des protections strictes par rapport aux conflits d'intérêt.

Les activités en cours de la Fondation et ses priorités de recherche seront communiquées via un dialogue public transparent, elles seront également soumises à l'approbation d'un conseil d'administration indépendant. Les premières activités devraient être axées sur quatre secteurs de besoins :

  1. Soutenir la recherche sur la réduction des préjudices liés au tabagisme et construire des capacités de recherche par l'entremise de centres d'excellence universitaires
  2. Parvenir de manière collaborative à un consensus autour des interventions les plus susceptibles de réduire les préjudices et les décès liés au tabagisme et d'augmenter le renoncement au tabac
  3. Mesurer et rendre compte des progrès mondiaux vers la réduction des préjudices liés au tabagisme
  4. Identifier des cultures alternatives et des moyens de subsistance pour les cultivateurs de tabac alors que la demande mondiale pour le tabac décline

« Le monde se doit d'agir avec une plus grande urgence et davantage de créativité afin de réduire le taux de tabagisme chez les adultes et de prévenir le cancer, les cardiopathies et les maladies pulmonaires », a affirmé le Dr John Seffrin, professeur de pratique à l'École de Santé Publique Bloomington de l'Université de l'Indiana et ancien président de l'Union Internationale Contre le Cancer. « La Fondation pour un monde sans fumée permettra à la lutte antitabac de bénéficier d'une énergie nouvelle, de ressources bien nécessaires et d'une expertise importante. La Fondation financera des recherches critiques pour contribuer à l'élimination des lacunes dans la science, et aidera la communauté internationale à accélérer le pas des progrès pour la fourniture de solutions basées sur la science pour le milliard de fumeurs que compte la planète, la plupart cherchant à arrêter de fumer. »

La Fondation axera également ses efforts sur la compréhension et l'aide pour relever les défis et impacts disproportionnés associés aux efforts visant à l'arrêt du tabac dans les pays en développement. Par exemple, la Fondation ½uvrera à aider les petits cultivateurs de tabac à passer à des cultures alternatives.

« Une baisse de la production de tabac crée une occasion de solutionner les problèmes d'insécurité alimentaire qui existent dans de nombreuses parties du monde », a déclaré Dyborn Chibonga, PDG de l'association nationale des petits exploitants agricoles du Malawi. « Je me réjouis à l'idée d'aider la Fondation à s'associer avec des entités publiques et privées pour développer des solutions pratiques à ces problèmes urgents. »

« Il est temps d'avoir de nouvelles idées et des approches ouvertes et collaboratives qui nous rapprochent plus vite de notre objectif commun », a affirmé le Dr Yach. « Nous aurons besoin d'une multitude d'approches - englobant la science du comportement et biologique, l'économie, les politiques, la technologie, la pharmacologie, l'épidémiologie et l'expertise agricole - pour développer les bonnes approches pour différentes régions et cultures. Si nous travaillons ensemble, je suis persuadé que nous pouvons mettre un terme au tabagisme dans le monde entier. »

Pour de plus amples informations à propos de la Fondation et de ses activités, ou pour examiner son règlement et son certificat de constitution, veuillez visiter le site www.smoke-freeworld.org.

Note du rédacteur : le Dr Yach annoncera officiellement la création de la Fondation et présentera ses objectifs aujourd'hui, 13 septembre, à 9h30 (Heure avancée de l'Est), à l'occasion d'un discours au Global Tobacco & Nicotine Forum 2017 qui se tiendra à l'InterContinental New York Barclay à New York. Le Dr Yach sera précédé de Mitch Zeller, directeur du Center for Tobacco Products de l'agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux, qui s'exprimera à 8h45 (Heure avancée de l'Est) au sujet du besoin d'une nouvelle approche du sevrage du tabac. Les membres de la presse sont invités à participer.

À propos de la Fondation pour un monde sans fumée

La Fondation pour un monde sans fumée (Foundation for a Smoke-Free World) est une organisation indépendante et à but non lucratif qui se consacre à intensifier les efforts mondiaux pour réduire les décès et préjudices liés au tabagisme, avec comme objectif ultime d'éliminer le tabagisme dans le monde entier. La Fondation apporte également son soutien aux populations touchées de manière disproportionnée par un abandon rapide du tabagisme, s'efforçant initialement d'aider les cultivateurs de tabac dans les pays en développement. Pour de plus amples informations sur la Fondation, veuillez consulter le site www.smoke-freeworld.org.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Copyright Business Wire 2017
© 2002-2017 BOURSICA.COM, tous droits réservés.

Bourse, conseils et informations

Par la consultation de ce site, vous acceptez nos conditions (voir ici)

Page affichée mardi 21 novembre 2017 à 1h48m37