Forum

ÉCONOMIE GÉNÉRALE

(economie)
Message n° 7C3J8 de

Dépêche

, vendredi 21 juillet 2017 à 11h54

Les 6 compétences-clés pour le marché du travail de demain.

C:UsersadminDownloadsLOGO.jpg

Communiqué de presse

 

Les 6 compétences-clés pour le marché du travail de demain.

Les compétences à avoir demain pour réussir.jpg

Paris, 21 Juillet 2017 - Avec l'avènement des nouvelles technologies (transformation digitale, intelligence artificielle, automatisation des tâches, les objets connectés, les nanotechnologies,...), la quatrième révolution industrielle, combinée a des facteurs socio-économique et démographique, engendrera des changements profonds notamment dans le monde du travail.

 

En Janvier 2016, le rapport « The Future of Jobs » du Forum Economique Mondial* avait mis en lumière les principales mutations économiques en analysant leur impact sur l'emploi, les métiers et les besoins en compétences d'ici 2020.

 

D'après les experts interrogés, à moyen terme le changement le plus significatif sera celui de la transformation de la nature du travail et notamment celle des modes et statuts de travail. En effet, nous pouvons constater l'émergence des plateformes internet qui « ubérisent » quasiment tous les métiers, en confiant des emplois autrefois salariés à des travailleurs indépendants.

« Les compétences requises dans les années à venir seront directement lié à l'apparition des nouveaux métiers mais également à la disparition de certains. Les besoins vont changer dans la plupart des industries et transformer comment et où travaillent les gens. » ; commente Christian PERSON, Président d'UMALIS Group. 

 

Les nouvelles technologies permettront d'atteindre nos objectifs plus vite mais les compétences qui seront les plus prisée seront celles que les machines ne peuvent avoir à notre place : la créativité, la pensée critique, le management humain, la coordination avec les autres, l'intelligence émotionnelle et la résolution de problèmes complexes.

La structure du monde du travail telle que nous la connaissons est en train de changer de façon irréversible. Depuis son apparition timide il y a plus de 30 ans, le portage salarial est devenu une réellement solution innovante aux changements qui s'opèrent. UMALIS Group emploie plus de 200 portés experts. En ayant choisi ce statut, ils ont pu être accompagnés par UMALIS Group afin de développer leurs compétences et être prêts à affronter le marché du travail de demain.

 

*Retrouvez l'intégralité du rapport « The Future of Jobs » du Forum Economique Mondial ici.

A propos d'UMALIS

UMALIS  Group a été créé en 2008 par Christian Person et fait partie du groupe UMALIS. UMALIS est un ensemble de sociétés de portage salarial en pleine expansion, qui porte la forme juridique d'une société anonyme (SA). Il est composé de onze filiales : Umalis Group, Umalis Research, Umalis Fit, Umalis International, Tumalis, Umalis Consultant, Umalis Invest, Umapp, Sysalia, Coeurs de Foot et Africa top Sport.

Le groupe accompagne des experts souhaitant développer une activité professionnelle sécurisée en toute indépendance en bénéficiant des avantages du statut de salarié. Il est organisé en réseau autour d'une plateforme informatique destinée à simplifier et à rationaliser la gestion du portage salarial des consultants.

Grâce à cette approche plus « humaine », UMALIS Group a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de près de 11 M€. Cette croissance permet aujourd'hui à UMALIS Group de dépasser les barrières du conseil en système d'information classique, avec l'élaboration d'un référentiel d'autonomie professionnelle des consultants « portés ».

UMALIS Group emploie près de 200 consultants en France, pour un chiffre d'affaires prévisionnel de 15 M€ en 2017. Plus d'informations sur www.umalis.fr

UMALIS Group Marché Euronext Access Paris / Mnémonique : MLUMG - Code ISIN :FR0011776889 / Contact : pdg@umalis.fr

RÉPONDRE
© 2002-2017 BOURSICA.COM, tous droits réservés.

Bourse, conseils, infos et forums

Par la consultation de ce site, vous acceptez nos conditions (voir ici)

Page affichée vendredi 18 août 2017 à 4h51m21